combles, la pose du plancher bois

Bien maintenant l’escalier étant posé, on va pouvoir attaquer le haut, dans un premier temps mettre de l’électricité afin de poser des tubes fluos en « volant ».
Aller chercher des panneaux d’agglo, les monter et les emboiter, le tout fixe sur les poutres au sol.

Bien sur les ouvriers chargés des travaux lors de la construction ont laisse plein de choses inutiles, et ne se sont pas pris la tête pour le passage des tuyaux, il va falloir refaire les tuyaux d’écoulement, nettoyer et enlever tout ce qui ne sert pas….


La pose du plancher bois, respirer la laine de verre , la chaleur des combles, le masque gênant pour travailler, la sueur qui coule dans les yeux, dans quoi me suis je lancé….

Pose du plancher j’attaque….

Comme vous pouvez le voir, il faut poser les éléments en quinconce et bien les emboiter. avant de poser les plaques, j’ai découpé des longueurs d’isolant phonique de couleur verte et les ai mis sur le dessus des solives.

 

pose plancher et isolant sur les lambourdes


Du fait de la disposition,vous allez devoir découper dès le départ un panneau à moitié. (voir le petit plan que je vous ai fait ci-dessous)

ordre de pose des panneaux

J’ai posé deux longueurs afin de pouvoir circuler dans mes combles sur toute la longueur de ma maison et pouvoir passer tout ce dont j’avais besoin en dessous (en particulier tous les gaines électriques et le tuyau d’écoulement). Puis j’ai continué ma pose.

 

tuyau d'écoulement des eaux usées TUYAU D'ECOULEMENT

 


ATTENTION suivant l’entraxe entre vos solives, vous pourrez ou non, poser ces panneaux de particules, renseignez vous…mais pas auprès d’un vendeur de grand surface (ces derniers ne voyant que le chiffre d’affaire vendu dans la journée, il pourrait être tenté par l’appât du gain, et donc vous vendre n’importe quoi) enfin ceci est ma vision personnelle de la chose, certains vendeurs sont très qualifiés et d’autres non, à vous de juger.

Photos quelques temps après (je vous dis pas le délai…)

N’oubliez pas de laisser en périphérie de votre plancher, un espace (pour ma part j’ai mis 10 mm).

afin de bien caler les plaques entre elles, j’ai sacrifié la moitié de la première plaque (sur mon plan la n°3) que j’avais découpé dans le but de de me faire une cale « martyr »

Cale sur laquelle je pouvais taper aisément sans avoir peur d’endommager les jointures des plaques.

Pour la pose de la dernière plaque, je ne pouvais me servir de cette cale martyr du fait de la proximité du mur donc j’ai pris un outil servant à poser le plancher flottant.

La galerie photos, c’est sur http://sc2a.eu/amenagement-comble/galerie-photos/

Pour mettre ce blog dans vos favoris( ou marques pages), il suffit de cliquer sur ctrl + D et valider